Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2022

Roman Hamisky, une atmosphère anachronique

    Ses sculptures t émoignent de sa capacité à questionner l’œuvre sur le plan de la forme, de l’espace et de la matière. Roman Hamisky a ffirme sans cesse son goût pour l’expérimentation. Il choisit des matières indociles qui nécessitent l’expertise manuelle. La plupart de ses maquettes sont en terre, en plâtre, ou encore en fils métalliques. Roman sculpte ensuite la tôle de cuivre, le béton ou l’aluminium.   Il martèle, soude, ponce, applique de la feuille d’argent et patine à froid ou à chaud. Certaines sculptures sont fondues dans le bronze et travaillées pour obtenir un poli miroir. D’autres œuvres sont réalisées en bois en taille directe ou indirecte.   « Les procédés techniques apportent des solutions et soulèvent aussi beaucoup de questions. Les matières restent mystérieuses, insondables (…) J’aime cette idée d’exploration à travers l’expérience, de résultat d’un travail qu’on ne peut pas mesurer à l’avance. »   Pour élaborer son langage plastique, l’artiste se lai